impartial

impartial

impartial, iale, iaux [ ɛ̃parsjal, jo ] adj.
• 1576; de 1. in- et partial
Qui n'est pas partial, qui est sans parti pris. juste, neutre. Arbitre, juge impartial. équitable. (Choses) Verdict impartial. Un compte rendu, un rapport impartial. Une critique impartiale. 1. objectif. Avis impartial. désintéressé. « La postérité n'est impartiale que si elle est indifférente » (France). ⊗ CONTR. Injuste, partial.

impartial, impartiale, impartiaux adjectif Qui ne favorise pas l'un aux dépens de l'autre ; qui n'exprime aucun parti pris : Un jugement impartial. Historien impartial.impartial, impartiale, impartiaux (synonymes) adjectif Qui ne favorise pas l'un aux dépens de l'autre ; qui...
Synonymes :
- désintéressé
- intègre
Contraires :
- prévenu

impartial, ale, aux
adj. Qui n'est pas partial; équitable. Enquête impartiale. Juge impartial.

⇒IMPARTIAL, -ALE, -AUX, adj.
[Le plus souvent postposé] Qui n'est pas partial, qui est sans parti-pris. Synon. équitable.
A. — [En parlant d'une pers.] Synon. intègre; anton. fanatique, prévenu. Arbitre, juge, témoin impartial; se montrer, s'efforcer d'être impartial. Il était juste parce qu'il était impartial, et impartial parce que tout lui était indifférent (DURAS, Édouard, 1825, p. 100). Dieu est faible parce qu'il est impartial. Il envoie les rayons du soleil et la pluie sur les bons comme sur les méchants (WEIL, Pesanteur, 1943, p. 114) :
1. J'ai appris, non seulement à respecter mais à considérer comme indispensable, pour accomplir une œuvre digne de confiance et d'estime, la rigueur qu'appliquaient à leurs recherches ces historiens impartiaux, qui ne se seraient pas permis la plus petite affirmation sans s'être livrés au préalable à une documentation méticuleuse.
MARTIN DU G., Souv. autobiogr., 1955, p. LI.
Emploi subst. Aux yeux du sage, de l'impartial, du réfléchi, du raisonnable, ma voix, après tout, vaudra bien celle d'un autre, et je redoute peu la décision finale (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 374).
B. — [P. méton.; en parlant d'un jugement ou de ce qui l'exprime] Synon. objectif; anton. inique, tendancieux. Avis, jugement, récit, verdict impartial; analyse, critique, opinion impartiale; juger d'une façon impartiale. Qu'est-ce que la voix calme et impartiale de la philosophie dans le tumulte des faits qui se mêlent et se combattent? (LAMART., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 260) :
2. Les journaux de parti sont moins dangereux que ceux, comme Le Temps ou les Débats à l'allure apparemment impartiale et qui se donnent l'air de n'incliner point l'opinion, de la laisser librement se former; mais systématiquement ne lui fournissent que des arguments en faveur de la thèse qu'il leur importe de faire triompher.
GIDE, Journal, 1932, p. 1121.
Prononc. et Orth. : [], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. [1576 (SASBOUT, Dict. Flameng-Françoys d'apr. FEW t. 7, p. 675 a)]; 1618 (MELLEMA, Den Schat der Duytser Tale, éd. 1630 ds BARB. Infl., p. 34). Dér. de partial; préf. im- (in-1). Fréq. abs. littér. : 360. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 692, b) 468; XXe s. : a) 353, b) 476. Bbg. QUEM. DDL t. 11. - VARDAR (B.). Struct. fondamentale du vocab. soc. et pol. en France, de 1815 à 1830. Istanbul, 1973, p. 246.

impartial, ale, aux [ɛ̃paʀsjal, o] adj. et n.
ÉTYM. 1576; de im- (→ 1. In-), et partial.
1 (Personnes). Qui n'est pas partial, qui est sans parti pris. Juste, neutre (→ 1. Parti, cit. 24; parti pris). || On ne fut pas assez impartial (→ Balance, cit. 24). || Se montrer impartial dans l'arbitrage d'une querelle. Égal (vx). → Tenir la balance égale entre deux personnes. || Un juge impartial. Équitable, impassible, intègre. || Critique impartial. || S'efforcer d'être impartial pour juger avec équité (cit. 11). || Esprits impartiaux (→ Attaquer, cit. 35). || Personne éclectique (cit. 2) et impartiale.
1 Également impartial, quand je loue et que je me dédis d'un éloge, quand je blâme et que je me dépars de ma critique.
Diderot, Salon de 1767, in Littré, art. Dédire.
2 La postérité n'est impartiale que si elle est indifférente.
France, l'Anneau d'améthyste, p. 125.
3 (…) l'abbé Langlois, biographe impartial et qui n'écrit pas avec une plume d'hagiographe, loin de là, remarque qu'aucun texte n'apporte la preuve que cet ordre ait été donné (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 118.
N. Rare. || Un impartial, une impartiale.
Hist. || Les Impartiaux, au début de la Révolution, Partisans du maintien du pouvoir exécutif royal et des privilèges du clergé (syn. : modérés, modérateurs).
2 (V. 1776; choses). || Verdict impartial (→ Arbitrer, cit. 3), justice impartiale (→ Enrichir, cit. 14, Rousseau). || Une critique très impartiale. Objectif. || Laissez-moi vous donner un avis impartial. Désintéressé.
4 L'intérêt des faibles, c'est la justice; c'est pour eux que des lois humaines et impartiales sont une sauvegarde nécessaire.
Robespierre, in Jaurès, Hist. socialiste…, t. III, p. 399.
5 Il (cet écrivain) a abandonné le rêve impossible de faire une peinture impartiale de la Société et de la condition humaine. L'homme est l'être vis-à-vis de qui aucun être ne peut garder l'impartialité, même Dieu.
Sartre, Situations II, p. 73.
CONTR. Injuste, partial. — Chauvin, fanatique.
DÉR. Impartialement, impartialité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • imparţial — IMPARŢIÁL, Ă, imparţiali, e, adj. Capabil să facă o apreciere justă, obiectivă; nepărtinitor, obiectiv, drept. [pr.: ţi al] – Din fr. impartial. Trimis de gall, 02.06.2008. Sursa: DEX 98  Imparţial ≠ parţial Trimis de siveco, 03.08.2004. Sursa:… …   Dicționar Român

  • impartial — im·par·tial /im pär shəl/ adj: not partial or biased: treating or affecting all equally im·par·ti·al·i·ty /im ˌpär shē a lə tē/ n im·par·tial·ly adv Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996 …   Law dictionary

  • Impartial — Im*par tial, a. [Pref. im not + partial: cf. F. impartial.] Not partial; not favoring one more than another; treating all alike; unprejudiced; unbiased; disinterested; equitable; fair; just. Shak. [1913 Webster] Jove is impartial, and to both the …   The Collaborative International Dictionary of English

  • impartial — impartial, ale (in par si al, a l ) adj. Qui ne prend pas parti pour l un plutôt que pour l autre. Des juges impartiaux. Un historien impartial.    S. m. pl. Les impartiaux, les membres de la plaine, dans la Convention.    Il se dit aussi des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Impartiāl — (franz.), unparteiisch; Impartiaux (»die Unparteiischen«), in der französischen Revolutionszeit das Zentrum im Konvent …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Impartial — er et fremmedord for neutral …   Danske encyklopædi

  • impartial — (adj.) formed in English 1590s from assimilated form of IN (Cf. in ) (1) not, opposite of + PARTIAL (Cf. partial). First recorded in Richard II …   Etymology dictionary

  • impartial — *fair, equitable, unbiased, objective, just, dispassionate, uncolored Analogous words: disinterested, detached, aloof, indifferent Antonyms: partial Contrasted words: influenced, swayed, affected (see AFFECT) …   New Dictionary of Synonyms

  • impartial — [adj] fair, unprejudiced candid, detached, disinterested, dispassionate, equal, equitable, evenhanded, fair minded, impersonal, just, middle of the road*, neutral, nondiscriminating, nondiscriminatory, nonpartisan, objective, on the fence,… …   New thesaurus

  • impartial — ► ADJECTIVE ▪ treating all rivals or disputants equally. DERIVATIVES impartiality noun impartially adverb …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”